Made in Potager –  Nos Secrets

Bientôt un centre commercial intégrant une ferme pédagogique

Des poules, des lapins, des ruches et un potager en plein cœur d’un centre commercial, c’est le projet innovant du groupe Sopic, baptisé découVertes. Cet endroit unique devrait voir le jour en 2020 dans le Val-d’Oise, à quelques kilomètres de Paris.

Photo : Wilmotte & Associés Architectes

Photo : Wilmotte & Associés Architectes

 

Tôles, béton, verre… Les centres commerciaux ne sont pas les lieux idéaux pour se rapprocher de la nature, c’est bien tout le contraire. Mais cela pourrait bientôt changer. Dans le Val-d’Oise à Ézanville, le promoteur, aménageur et constructeur Sopic a le projet de proposer un tout nouveau concept de centre commercial : un espace de 74 000 m2 dans lequel une ferme pédagogique de 2,5 hectares sera intégrée. Dans ce centre unique baptisé découVertes, les visiteurs pourront faire leur shopping, côtoyer la nature et rencontrer les animaux de la ferme. Tout cela en un seul et même endroit.

Une ferme, un potager, des ateliers pédagogiques…

Et le projet promet de grandes choses. Ici, une ferme accueillera chèvres, poneys, poules et canards, un potager sera aménagé dans lequel des ateliers de transformation, de jardinage et de cuisine seront organisés. « On y découvre le rythme des saisons, le cycle des plantes, on y parle de techniques de culture, de permaculture, d’environnement, de goût. On rempote, on cueille, on accompagne le maraîcher dans sa gestion du potager », explique-t-on dans le dossier de presse. Un moulin sera réservé aux innovations agricoles et à la fabrication du pain. Un pressoir disposera d’un verger conservatoire de fruits à pépins. Un rucher, organisé comme un labyrinthe végétal, informera les visiteurs sur la vie des abeilles et proposera des ateliers d’extraction de miel. Il sera aussi possible de profiter d’un espace jeux et nature. Bref, tout de quoi faire un paradis vert.

Photo : Wilmotte & Associés Architectes

Photo : Wilmotte & Associés Architectes

Associer activité commerciale et sensibilisation à l’environnement

« Le développement du e-commerce nous oblige à nous réinventer, à repenser le parcours de nos visiteurs. Avec découVertes, nous leur proposons davantage qu’un lieu de commerce, nous leur offrons un lieu d’engagement et d’expérience », explique Michel Cousin, le PDG de Sopic. « En y associant une ferme pédagogique, découVertes ouvre la porte aux loisirs utiles et intelligents et, surtout, transmet un message de respect aux jeunes générations. Respect de la nature, des animaux, de leur environnement ». L’objectif sera ainsi « d’offrir à tous le spectacle d’une nature vivante, un lieu de vie atypique capable d’associer activité commerciale et sensibilisation aux enjeux environnementaux. »

Le groupe entend également minimiser l’empreinte écologique de ce gigantesque complexe en installant des récupérateurs d’eau de pluie, des panneaux photovoltaïques sur les toits mais aussi des composts partagés pour l’entretien des espaces verts. Les toitures seront elles aussi végétalisées.

Pour mener à bien ce projet, dont le coût est estimé à 100 millions d’euros, le groupe Sopic s’est associé à deux acteurs référents dans leur domaine : l’agence Wilmotte & Associés pour l’architecture et les Fermes de Gally pour la ferme. Si tout va bien, les travaux devraient débuter à l’automne 2017 pour une ouverture en 2020. D’autres projets seraient en cours de développement dont un au Sud de Paris et un autre à l’étude en province.

Marine Vautrin

 

 

 

Share Button