Made in Potager –  Nos Secrets

Que semer en novembre ?

Pour avoir un beau potager rempli de fruits et légumes frais, il faut avant tout savoir quand planter et semer. Si vous pensiez que les végétaux ne sont mis en terre que durant les saisons chaudes, détrompez-vous. Les cultures agricoles peuvent être démarrées toute l’année, même en novembre.

Les semis de novembre

Les jours se raccourcissent et les températures chutent, l’automne est à son paroxysme en novembre. C’est le moment idéal pour planter des rosiers ou des arbustes fruitiers comme les framboisiers, cassissiers ou groseillier. En effet, avant de « s’endormir » pour l’hiver, leurs racines auront le temps de se développer pour produire leurs premiers fruits dès le printemps.

Vous pouvez également planter des choux, de la laitue d’hiver, de l’ail, de l’échalote, de l’estragon, de la ciboulette mais aussi de la rhubarbe.

C’est aussi l’occasion de semer les graines de carotte, de cerfeuil, de petit pois, de fèves, de camomille, de persil ou encore de moutarde. Le onzième mois de l’année est aussi l’ultime moment pour planter des bulbes tels que des tulipes, des jacinthes, des perce-neiges ou des crocus.

Quelles plantes protéger ?

Novembre est aussi le dernier mois avant l’hiver, il faut donc préparer vos plantations à la rudesse de l’hiver. Protégez vos navets et vos herbes aromatiques (verveine, basilic, ciboulette, etc.) en les abritant sous des feuilles mortes.

Certaines plantes ont également besoin d’être buttées. Autrement dit, vous devrez accumuler de la terre à leur pied. C’est le cas des endives, des cardons, des choux de Bruxelles, des artichauts et aussi des fèves.

Les favoris

La Nectarine fait partie des plantes à cultiver en novembre. Ce fruit est né d’une mutation spontanée des pêchers. Il se démarque de la pêche par sa peau lisse et du brugnon par sa chair qui n’adhère pas au noyau. C’est un véritable coupe-faim grâce à sa forte proportion de fibres. Il a également des propriétés antioxydantes.

Mais la star du onzième mois de l’année reste le cerisier. Cultivé depuis l’Antiquité, il en existe près de 200 variétés différentes. Bien planté, cet arbre fruitier nécessite peut d’entretien.

Share Button